Les consignes de santé à suivre lors d’un séjour au Cambodge



Le Cambodge est une destination fascinante, qui vous plonge dans un univers hors du commun. Si vous aimez les environnements cocooning, vous allez vivre un incroyable dépaysement. Le Cambodge est une destination très vivante et très dynamique, toujours noire de monde. Cela renforce davantage son charme. Cependant, pour que votre séjour puisse se dérouler sans encombre, vous devez suivre quelques consignes des sécurités. Parmi les points à prendre en compte, la question de santé. Voici les consignes de santé que vous avez respectées pour un séjour parfait lors de votre séjour au Cambodge.

Les vaccins

Il n’y a pas de vaccins spécifiques pour votre séjour au Cambodge si vous êtes un ressortissant Européen.
Cependant, certains vaccins sont nécessaires, quelle que soit la destination que vous avez choisie. Ainsi, vous devez mettre à jour votre vaccin contre l’hépatite A. généralement, vous devez faire un rappel tous les six mois pour une validité de 10 à 20 ans. Votre médecin peut également proposer un vaccin qui associe l’hépatite A et la fièvre typhoïde. Vous devez également réviser votre vaccin contre l’hépatite B. Renseignez-vous sur le site de l’Institut Pasteur pour connaître le calendrier vaccinal. Votre vaccin contre la fièvre typhoïde se fait une seule injection. Celui-ci a une validité de 3 ans. Vous devez également vous faire vacciner contre l’encéphalite japonaise. Ce vaccin vous est recommandé si vous prévoyez de voyager dans les zones rurales. L’encéphalite japonaise est très fréquente durant la saison de pluie, car c’est la meilleure période de reproduction des moustiques porteurs du virus. Le vaccin se fait en deux injections avec 28 jours d’intervalle. Un rappel doit être effectué 12 mois après la première infection. N’oubliez pas aussi de réviser votre vaccin contre la rage. Ce vaccin vous prémunira des maladies véhiculées par les animaux. La rage est répandue aussi bien en ville qu’à la campagne. Le vaccin s’effectue en trois injections. Votre vaccin contre le DTPC doit être également à jour, il doit être effectué avant un certain âge pour être efficace. N’hésitez pas à vous rendre dans le centre de vaccination internationale et d’informations aux voyageurs de l’hôpital Saint-Louis sur les vaccins à réaliser selon les destinations que vous avez choisies.

Comment se prémunir contre le Paludisme

Pour votre séjour au Cambodge, vous devez suivre un traitement contre le paludisme. En effet, le Cambodge fait partie de la zone impaludée de niveau 3.
Généralement, votre médecin vous prescrira de la Malarone pour un traitement antipaludéen. Le prix du médicament varie entre 7 € et 15 € la boite. Le premier traitement doit effectuer la veille de votre vol, et doit être poursuivi durant votre séjour et sept jours après de votre départ de la zone impaludée. Vous devez prendre un comprimé par jour durant sept jours. Si vous devez y séjourner durant des semaines, vous devez prendre des traitements contre le paludisme à titre curatif.
Ayez également dans votre trousse à pharmacie un répulsif antimoustique pour vous protéger de leurs piqûres. Vous devez également vous couvrir entièrement pour éviter de vous faire piquer. En plus du paludisme, le moustique peut également véhiculer d’autre maladie comme la dengue et la zika, des maladies très présentes au Cambodge.

Comment se prémunir contre la rage

La rage fait également partie des maladies très ravageuses au Cambodge. Elle est présente aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain. Vous devez vous faire vacciner contre la rage pour éviter de contracter la maladie.
Pour éviter d’être contaminé, évitez d’embrasser les animaux que vous rencontrez sur votre chemin qu’ils soient domestiques ou sauvages, même s’ils ont l’air d’être dociles. Cela minimisera les risques de morsures. Les bactéries peuvent également se transmettre par les léchages de plaie. En effet, la contamination de la rage se fait en entrant en contact avec la salive d’un animal infecté.
Si vous avez été mordue, pensez à désinfecter les plaies avec de l’eau et du savon. Vous devez ensuite vous rendre en urgence à l’Institut Pasteur de Phnom Penh pour traiter la morsure rapidement et vous injecter des soins antirabiques.

Comment se prémunir contre la grippe aviaire ?

Les volailles et les oiseaux sont de véritables porteurs du virus de la grippe aviaire. Pour vous en prémunir, vous devez adopter une hygiène de vie impeccable durant votre séjour. Vous devez entre autres laver vos mains avec de l’eau et du savon avant de vous mettre à table et après chaque passage aux toilettes. Utilisez également une solution hydroalcoolique pour nettoyer vos mains correctement. Ne mangez de viandes crues ou semi-cuites, de crudité ou de fruit et les légumes non pelés. Évitez également de boire de l’eau de robinet.

Attention aux animaux venimeux

Le Cambodge abrite de nombreuses espèces d’animaux venimeux tels que des cobras, des vipères et des araignées. Vous devez faire attention surtout si vous séjournez dans une zone rurale.

D’autres précautions à prendre pour un séjour plus serein au Cambodge

Faites un check-up santé avec votre médecin avant de prendre votre avion afin de déterminer si vous devez suivre un traitement particulier durant votre séjour ou non. Des médicaments spécifiques vous seront prescrits selon votre état de santé, l nature de votre voyage et la durée de votre séjour. Vous devez avoir un désinfectant dans votre trousse à pharmacie, ainsi que des pansements, de traitements contre la diarrhée et les troubles gastro-entérites. N’oubliez pas également les médicaments basiques comme l’ibuprofène, le paracétamol ou tous les médicaments pouvant vous aider à soulager des maux de tête et les fièvres. N’oubliez pas aussi votre thermomètre.
Signalez tous les traitements particuliers que vous devez suivre durant votre séjour. Le transport de médicament non signalé peut être considéré comme un trafic de stupéfiants. Cela est passible d’une sanction assez sévère. Pour vous éviter des problèmes, n’hésitez pas à contacter l’ambassade de votre pays pour savoir quels sont les médicaments autorisés au Cambodge.
Emmenez toujours toutes vos ordonnances pour les médecins spécifiques. Cela vous épargnera quelques litiges à l’aéroport. Adoptez votre trousse à pharmacie en fonction de la nature de votre voyage et si vous voyagez en famille.

L’assistance médicale

Vous devez vous assurer que votre assurance voyage propose une clause qui pourrait vous prêter assistance en cas de maladie grave. La garantie assistance doit comporter des garanties de rapatriement sanitaire et la prise en charge de tous les frais y afférents. Cela vous permettra de profiter d’une meilleure prise en charge si vous tombez gravement malade, et ce, sans que vous ayez à payer une somme colossale.

Les infrastructures médicales au Cambodge

L’infrastructure médicale cambodgienne n’a rien de similaire aux standards internationaux. La liste des médecins praticiens et des établissements encore en activité dans le pays. La liste regroupe tous les praticiens généralistes et spécialistes, francophones et anglophones. Vous avez également la liste de tous les hôpitaux et les cliniques en activité durant votre séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *