Découvrir le Finistère en une semaine


Situé en Bretagne, le Finistère est le département le plus bretonnant de cette région. Étymologiquement, Finistère signifie fin de la terre en latin. Entre ses côtes sauvages, ses presqu’îles, ses belles plages, ses phares mythiques et ses villes historiques, le Finistère mérite d’être découverte. Une semaine, c’est assez court pour prendre le temps de bien découvrir ce département. Néanmoins, ce délai vous laisse le temps de découvrir les incontournables de ce bout du monde. Où dormir et que visiter dans le Finistère ?

Un voyage d’une semaine dans le Finistère : où s’héberger ?

Les vacances sont une période à profiter à fond, surtout lorsqu’il s’agit d’un séjour de courte durée comme une semaine. La réussite de votre séjour dépend grandement du choix de votre hébergement. Ne vous en faites pas, ce ne sont pas des hébergements à louer qui manquent dans le Finistère. Vous y aurez l’embarras du choix : au bord de mer, en plein air, dans les villes, les villages où vous pourrez faire étape, etc. Selon la saison, plusieurs options s’offrent à vous. Parmi les solutions d’hébergement proposées, on peut trouver un Hôtel vue sur mer dans le Finistère, un camping ou encore un gîte. Chaque voyageur peut choisir selon ses envies et son budget.

Que visiter dans le Finistère en une semaine ?

– Jour 1 : la pointe de Kermorvan

C’est un des endroits préférés des visiteurs dans le Finistère. Un joli panorama avec des vues sur les îles, la mer d’Iroise, un petit port de pêche, un phare, un fort, des cormorans, une grande plage… Tout y est et l’air y est frais. C’est l’endroit idéal pour observer l’arrivée des pêcheurs avec du poisson frais.

– Jour 2 : la pointe Saint-Mathieu

De par ses magnifiques côtes, le Finistère possède un patrimoine historique en liaison avec sa situation géographique aux côtes découpées. L’un des moyens de comprendre cette histoire est de visiter la pointe Saint-Mathieu. Vous aurez ainsi l’occasion de vous imaginer comment on pouvait vivre sur ces falaises il y a quelques siècles.

– Jour 3 : Landerneau ou la cité de la Lune

Cette jolie cité se trouve à l’extrémité nord-est de la rade de Brest. C’est une petite ville fluvio-maritime, célèbre pour son pont habité (pont de Rohan), l’un des plus beaux en Europe. Vous pouvez aussi vous promener le long de l’Élorn pour profiter de la vue sur ce magnifique pont.

– Jour 4 : la forêt de Huelgoat ou de Brocéliande

Lors de votre voyage dans le Finistère, vous pouvez aussi visiter cette forêt mythique, située au cœur de la légende arthurienne. On y trouve le fameux château du roi Arthur. C’est un endroit idéal pour les amateurs de la nature : gouffre, cascades, énormes rochers de granit…

– Jour 5 : le charmant port de Camaret-sur-Mer

Ce bel endroit dans le Finistère mérite également d’être visité. Ses splendides paysages océaniques, les belles maisons qui s’alignent devant le port et l’ambiance maritime si particulière de ce village ont conquis le cœur de plusieurs visiteurs.

– Jour 6 : Crozon

Vous pouvez aussi visiter cette presqu’île à la nature sublime. C’est un territoire emblématique du Finistère. Champs immenses de buissons aux fleurs roses, magnifiques plages, falaises qui surplombent l’océan, couchers de soleil… Tout simplement magique.

– Jour 7 : pour terminer la découverte, pourquoi ne pas visiter Locronan

C’est une petite ville de caractère et un des plus beaux sites du Finistère sud. La ville de Locronan est classée aux monuments historiques. Les routes sont en pavé, les maisons sont en pierre… Un véritable saut dans le passé garanti !

Comment se déplacer sur place ?

Le Finistère est le deuxième département le plus vaste de la région Bretagne. Il est donc plus pratique de se déplacer avec sa voiture ou d’en louer une sur place. En effet, étant donné la durée du séjour et la complexité d’accès dans certains lieux isolés, il est important de maximiser les temps de déplacement. La voiture parait donc le mode de transport incontournable. Le camping-car est également une excellente option pour pouvoir allier déplacement et hébergement. Cependant, il existe des circuits qu’il est préférable de les parcourir à pied comme le tour la Presqu’île de Crozon.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *